Les voitures les plus rapides fabriquées actuellement par tous les grands constructeurs automobiles

Les voitures les plus rapides fabriquées actuellement par tous les grands constructeurs automobiles
Les voitures les plus rapides fabriquées actuellement par tous les grands constructeurs automobiles

Un examen approfondi des voitures les plus rapides actuellement en vente, fabriquées par tous les grands constructeurs automobiles.

Il est dans la nature humaine de repousser les limites, c’est pourquoi nous avons des voitures capables de vitesses extraordinaires.
Cette liste détaille les voitures les plus rapides de chacune des gammes de ces constructeurs automobiles, qu’il s’agisse de la voiture ayant la vitesse de pointe la plus élevée ou de celle qui accélère le plus vite. La liste est classée par ordre alphabétique :

Alfa Romeo : Giulia Quadrifoglio – 307km/h

Contrairement à la plupart de ses rivales dans le domaine des berlines rapides, l’Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio ne s’embarrasse pas d’un limiteur de vitesse à 250km/h. Au lieu de cela, la firme italienne laisse la Giulia atteindre son maximum naturel, là où la puissance du moteur ne peut plus vaincre les forces de résistance. Avec 510 ch à sa disposition, l’Alfa n’est pas la berline performante à quatre portes la plus puissante, mais elle présente le meilleur rapport poids/puissance de sa catégorie, ce qui aide.

Alfa propose également l’édition limitée GTAm qui développe 540 ch et pèse 100 kg de moins que la GTA standard à moteur V6 2,9 litres. Il n’y a pas encore de chiffres sur ses performances, mais il y a fort à parier qu’elle fera mieux que sa vitesse de pointe de 191km/h et son 0-62km/h en 3,9 secondes.

Aston Martin : DBS Superleggera – 340km/h

On peut supposer que la Valkyrie d’Aston Martin, qui développe 1160 ch, aura une vitesse de pointe supérieure à celle de la DBS Superleggera, mais la Valkyrie, dont le volume est faible, est déjà épuisée. L’élégante Superleggera à moteur V12 reste donc la voiture de production Aston la plus rapide avec une vitesse de pointe de 340km/h.

Un moteur V12 biturbo de 5,2 litres se trouve au cœur de la DBS, produisant 715 ch pour cette vitesse ultime et permettant également de passer de 0 à 100km/h en 3,4 secondes. Dans le monde raréfié des voitures GT à moteur avant ultra-rapides, l’Aston domine ses rivales Bentley et Ferrari, qui ne peuvent toutes deux atteindre que 333km/h à plat.

Audi : R8 V10 Performance – 330km/h

Pas besoin d’être Tintin pour déduire que la R8 est le modèle le plus rapide de la gamme Audi. Même avec les différentes voitures RS de la gamme, c’est la R8 à moteur central et à moteur V10 qui offre la plus grande vitesse avec ses 330km/h.

Vous devez choisir le modèle R8 V10 Performance plutôt que la R8 standard à traction arrière, qui ne peut atteindre que 192km/h . Le moteur de 5,2 litres du modèle Performance fait honneur à son nom avec 611 ch, qu’il transmet aux quatre roues. Il permet également de passer de 0 à 100km/h en 3,1 secondes.

Bentley : Continental GT – 333km/h

Il y a quelque chose de merveilleusement incongru dans le fait qu’un coupé de luxe comme la Bentley Continental GT puisse flotter dans un confort total tout en atteignant une vitesse de pointe de 333km/h . Cette vitesse de pointe est le résultat de l’utilisation du W12 6,0 litres turbocompressé dans la version la plus rapide de la GT, qui développe une puissance de 635 ch et permet de passer de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes.

Tout comme l’énorme vitesse de pointe de la Continental GT, c’est l’accélération en marche qui stupéfie ses conducteurs. Un couple puissant de 664 lb-pi permet de surmonter le poids considérable de la Bentley (2244 kg), tandis que l’aboiement vif du moteur lorsqu’il est en pleine action vous rappelle qu’il s’agit d’une voiture de luxe qui a du mordant.

BMW : M5 Compétition – 304km/h

Pour profiter de la voiture la plus rapide de la gamme BMW, vous devez vous assurer de cocher la case des options du pack M Driver’s Package. Cela permet de réduire la vitesse de pointe de la subtile M5 de 185km/h à 304km/h, ce qui devrait être suffisant pour vous et trois passagers.

Pour atteindre une vitesse de pointe proche de 322km/h avec la M5, il n’est pas nécessaire de modifier le V8 4,4 litres de 625 ch. Au contraire, le pack M Driver’s Package libère simplement le moteur de ses liens électroniques pour qu’il puisse galoper jusqu’à son véritable potentiel. Seule petite déception : les biturbines qui étouffent le rugissement du V8.

Bugatti : Chiron – 491km/h

Lors de son lancement, Bugatti était un peu timide quant à la vitesse de pointe de la Chiron. La société a indiqué une vitesse maximale de 420km/h, ce qui serait plus que suffisant pour la plupart des entreprises, mais la Chiron suivait alors les traces de la Veyron qui a affiché un record de 431km/h en guide Super Sport.

Avec une puissance de 1479 ch, la Chiron n’a pas tardé à montrer ses vraies jambes et la voiture a enregistré un record mondial de vitesse de pointe de 491km/h avec la légende de la vitesse Andy Wallace aux commandes. Bugatti devient ainsi le premier constructeur de voitures de série à franchir la barre des 483km/h.

Cadillac : CT5-V – 491km/h

La Cadillac CT5-V décroche le titre de la Cadillac actuelle la plus rapide en partie par défaut. En raison du retrait de la CT6-V de 4,2 litres biturbo de 550 ch, la voiture la plus puissante de la gamme est la CT5-V de 355 ch. Elle a une vitesse de pointe plus élevée, mais seulement parce que la CT6-V, plus puissante et aujourd’hui disparue, était limitée à 240km/h .

La CT6-V était plus rapide de 0 à 100 km/h, avec un temps de 3,8 secondes, mais la CT5-V n’est pas en reste avec un temps de 4,8 secondes grâce à l’abondant couple à bas régime de son moteur V6 de 3,0 litres biturbo et à sa boîte automatique à 10 rapports. La propulsion arrière rend la CT5-V agréable à conduire, mais il est difficile de ne pas avoir l’impression que Cadillac a mis la pédale douce en matière de performances, probablement pour créer de la place pour la future CT5-V Blackwing, qui, selon nous, développera environ 650 ch grâce à un moteur emprunté à la Camaro ZL-1, avec une vitesse de pointe avoisinant les 322km/h.

Chevrolet : Corvette C8 – 312km/h

Si vous voulez démocratiser la grande vitesse, indiquez aux conducteurs la direction de la Corvette C8. Toujours la voiture de sport abordable pour les acheteurs aux États-Unis, la C8 rompt sérieusement avec la tradition grâce à sa disposition à moteur central. S’il y avait des doutes à ce sujet, une vitesse de pointe de 312km/h dans une voiture qui coûte moins cher qu’une Porsche Boxster standard dans son pays d’origine les a vite fait taire.

Le V8 de 6,2 litres de la C8 ne produit même pas une puissance particulièrement extravagante par rapport à la plupart des rivaux, avec 495 ch. Pourtant, cela suffit pour atteindre une vitesse de 312km/h en ligne droite et de 0 à 160km/h en seulement 2,9 secondes, et ce, que vous choisissiez la C8 de base ou le modèle haut de gamme.

Dodge : Challenger SRT Super Stock – 270km/h

Avec les 807 ch de son moteur V8 suralimenté de 6,2 litres, la vitesse de pointe de la Dodge Challenger SRT Super Stock ( 270km/h ) semble un peu décevante. Cependant, c’est à ce chiffre que la Challenger se limite, car ce modèle ne vise que l’accélération sur piste d’accélération.

Dans le boom actuel des voitures musclées aux États-Unis, les temps au quart de km comptent plus que la vitesse pure. Par conséquent, la Super Stock est plus précisément jugée sur sa capacité à parcourir le quart de mile depuis l’arrêt en 10,5 secondes. Cela est facilité par le fait que le Super Stock est équipé d’origine de pneus de dragster légaux, qui constituent le facteur limitant la vitesse de pointe et expliquent pourquoi la Dodge est limitée à 270km/h .

Ferrari : SF90 Stradale – 356km/h

Traditionnellement, les Ferrari les plus rapides sont propulsées par des moteurs V12 bruyants, mais même la 812 Superfast de la firme, bien nommée, ne peut rivaliser avec la SF90 Stradale. Le groupe motopropulseur hybride de la SF90 produit un maximum de 986 ch, dont 770 ch proviennent du V8 à essence, le reste étant fourni par ses trois moteurs électriques.

Si l’on utilise tout cela de manière optimale, la SF90 peut atteindre une vitesse de pointe de 356km/h , dépassant largement les 333km/h de la Superfast. La Stradale utilise également sa puissance considérable pour passer de 0 à 100km/h en 2,5 secondes, mais il s’agit d’une Ferrari qui peut offrir 154g/km d’émissions de CO2, une conduite électrique sans émissions et une économie combinée de 39,2mpg. Cela joue vraiment avec votre esprit.

Ford : Shelby GT500 – 290km/h

Si l’on vous demande de nommer la voiture de série Ford la plus puissante de l’histoire, vous pourriez bien choisir la GT40 ou l’un de ses équivalents modernes. Un bon choix, mais vous auriez tort car l’accolade appartient à la Shelby GT500 basée sur la Mustang. Sous le capot se cache un V8 suralimenté de 5,2 litres qui développe 749 ch, dépassant facilement les 649 ch de la Ford GT.

Toute cette puissance se traduit par une vitesse de pointe de 290km/h pour la Shelby, ce qui est inférieur aux 322km/h de la GT500 précédente. Cependant, la Shelby est équipée d’une nouvelle boîte de vitesses à double embrayage à sept rapports pour des changements de vitesse plus rapides, ce qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 3,3 secondes et de parcourir un quart de mile en 10,6 secondes pour donner du fil à retordre à la Dodge Challenger.

Hennessey : Venom F5 – 500km/h

Hennessey est un nom familier pour ceux qui suivent les records de vitesse. La Venom F5 a été conçue dans un seul but : être la voiture la plus rapide du monde. La Venom F5 a été conçue dans un seul but : être la voiture la plus rapide de la planète. Cela signifie que la vitesse de pointe de la F5 est de 500km/h , ce qui correspond à une vitesse arrondie de 500 km/h pour les concurrents européens qui surveillent la voiture américaine.

La F5 est propulsée par un moteur V8 Fury de 6,6 litres construit par Hennessey. Le poids total de la voiture a été maintenu à 1360 kg pour un rapport poids/puissance de 1,34 ch par kilogramme. La carrosserie en fibre de carbone a été conçue avec une faible traînée aérodynamique afin d’aider la F5 à atteindre sa vitesse de pointe. En guise de clin d’œil à l’ancien roi de la vitesse de pointe, la McLaren F1, le compartiment moteur de la F5 est revêtu de feuilles d’or pour gérer la chaleur extrême du moteur lorsqu’il tourne à plein régime.

Honda : NSX – 307km/h

Honda a élevé la barre de la vitesse maximale dans le secteur des voitures à hayon à un incroyable 272km/h avec la Civic Type R, mais c’est la NSX qui est la machine à quatre roues la plus rapide de la firme japonaise. Comme on peut s’y attendre de la part d’une entreprise qui accorde plus d’importance à l’innovation technique qu’aux simples fanfaronnades, la NSX est équipée d’un groupe motopropulseur hybride.

Le moteur à essence V6 de 3,5 litres est assisté par trois moteurs électriques dans la NSX, ce qui donne une puissance totale de 573 ch qui permet à cette merveille à moteur central d’atteindre une vitesse de pointe de 307km/h . Cette puissance et l’assistance du moteur électrique permettent également à la NSX de passer de 0 à 100 km/h en 3,3 secondes.

Jaguar : F-Type R Coupé – 300km/h

La seule chose qui manque à la Jaguar F-Type R est la vitesse de pointe sans limite de la défunte SVR. Alors que la SVR en version coupé pouvait atteindre les 322km/h , le coupé R est bridé électroniquement à 300km/h . Sinon, on retrouve le même moteur V8 5,0 litres suralimenté de 567 ch sous ce capot profilé.

Même si le coupé R ne peut pas égaler son parent SVR pour la vitesse de pointe, il n’a aucun mal à l’égaler pour l’accélération. La F-type passe de l’arrêt à 100 km/h en 3,5 secondes, ce qui en fait confortablement la voiture la plus rapide de Jaguar sur le marché.

Kia : Stinger – 270km/h

Une vitesse de pointe de 270km/h n’a rien de remarquable dans cette société, mais ce qui rend cette entrée remarquable, c’est qu’il s’agit d’une berline familiale de Kia. La Stinger est équipée d’un moteur V6 turbo à essence de 3,3 litres qui développe 361 chevaux. Transmis aux roues arrière par une transmission automatique à huit rapports, il suffit à propulser la Kia à 270km/h .

Cette vitesse fait de la Stinger l’une des voitures rapides au meilleur rapport qualité-prix, d’autant plus qu’elle peut facilement servir de voiture familiale de tous les jours lorsqu’elle n’est pas en train de rouler à fond sur la voie extérieure d’une autoroute. La Stinger est également très agréable à conduire et passe de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes.

Koenigsegg : Jesko Absolut – 491km/h

La Jesko Absolut de Koenigsegg ressemble plus à une vodka de luxe qu’à une hypercar, mais ne doutez pas de l’intention de cette Suédoise. Sa vitesse de pointe est de 491km/h , ce qui la place au rang des voitures royales. Elle utilise tout le savoir-faire de Koenigsegg en matière de puissance moteur pour trouver 1280 ch dans le V8 biturbo de 5,0 litres. Ce moteur est doté du vilebrequin V8 le plus léger du monde et peut atteindre 8500 tr/min. Il peut également délivrer jusqu’à 1600 ch s’il fonctionne au carburant E85.

Cependant, la Jesko Absolut est bien plus qu’une simple puissance, car Koenigsegg a affiné sa forme pour obtenir un coefficient de traînée de seulement 0,278 Cd. Koenigsegg a obtenu ce résultat en supprimant le grand aileron arrière de la Jesko standard. Cela réduit la force aérodynamique de 1400 kg à 150 kg et permet à l’Absolut de fendre l’air plus proprement.

Lamborghini : Aventador SVJ – 350km/h

On ne peut jamais négliger Lamborghini lorsqu’il s’agit de revendiquer des vitesses de pointe. Contrairement aux chiffres optimistes avancés pour la Countach, l’Aventador peut prouver sa vitesse maximale de 350km/h , ce qui fait de cette italienne l’une des voitures les plus rapides que vous pouvez acheter, même si elle arrive en fin de vie. L’Aventador est propulsé à une vitesse vertigineuse par un V12 de 6,5 litres de 759 ch, qui atteint cette puissance sans avoir recours à la suralimentation ou à la turbocompression.

Si le moteur V12 de la Lamborghini est l’un des derniers de son type, on ne peut nier qu’il émet un son merveilleux lorsqu’il propulse l’Aventador de l’arrêt à 97km/h en 2,9 secondes. Et il n’y a pas de répit, car le moteur continue de pousser la Lamborghini surbaissée jusqu’à son maximum de 350km/h .

Land Rover : Range Rover Sport SVR – 283 km/h

Ce Range Rover mérite son nom de Sport grâce au même moteur V8 suralimenté de 567 ch que celui de la Jaguar F-Type R placé sous son capot. Le résultat est un SUV de 2,3 tonnes capable d’atteindre une vitesse de 283km/h en ligne droite, soit environ 34km/h de moins que le modèle standard V8 5,0 litres de 518 ch. Le SVR est également capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,3 secondes, ce qui en fait la voiture la plus rapide de la gamme Land Rover.

Les performances de la SVR ont augmenté depuis son lancement initial en 2014, lorsqu’elle était dotée de 542 ch. À l’époque, sa vitesse de pointe était de 261km/h, ce qui prouve que le dernier SVR a bien été autorisé à lâcher sa laisse.

Lexus : LC 500 Sport Pack – 270km/h

Pour une voiture dont le style donne l’impression qu’elle va à Mach 3 lorsqu’elle est assise, les 270km/h de la Lexus LC peuvent être une petite déception pour certains. Pour d’autres, c’est la façon dont cette alternative japonaise à la Porsche 911 y parvient qui est la plus importante, grâce à un V8 de 5,0 litres à aspiration naturelle.

Ce moteur est le véritable joyau de cette voiture, avec un régime de près de 9000 tr/min et un son superbe. Il permet à la LC de passer de l’arrêt à 100km/h en 4,7 secondes, ce qui en fait la voiture la plus rapide de la gamme Lexus. Outre ces chiffres, la LC impressionne par sa boîte de vitesses automatique à 10 rapports et ses différents modes de conduite qui vous permettent de l’adapter à vos envies, mais c’est toujours le moteur et le style qui laissent les traces les plus profondes.

Lotus : Evija – 322km/h

Les voitures Lotus ont tendance à se concentrer sur la perfection de la tenue de route et la légèreté plutôt que sur la vitesse pure et simple, mais il n’y a rien d’accessoire dans les 322km/h de l’Evija. Cette vitesse de pointe est également un chiffre prudent, car l’Evija alimentée par batterie est dotée de quatre moteurs électriques générant un total de 1972 ch.

Bien que cette performance soit comparable à celle des meilleures supercars électriques, Lotus n’a pas oublié son principe d’ingénierie de base et affirme que l’Evija sera l’hypercar électrique la plus légère sur le marché avec un poids total de 1680 kg. Cela contribuera également à une autonomie annoncée de 215 km sur une seule charge.

Maserati : MC20 – 325km/h

Lorsque vous donnez à un moteur de voiture le nom d’un dieu romain, vous devez être sûr qu’il offre des performances célestes. Heureusement, le V6 Nettuno de 3,0 litres de la Maserati MC20, baptisé d’après Neptune, fait exactement cela en propulsant la rivale à moteur central de Ferrari et Porsche à 325km/h. Les deux turbocompresseurs aident le moteur à produire 621 ch à 7500 tr/min.

Pesant moins de 1 500 kg grâce à un châssis en fibre de carbone, la MC20 est également capable de passer de 0 à 100km/h en moins de 2,9 secondes, selon Maserati. Une boîte de vitesses à double embrayage à huit rapports prend le relais du moteur V6, qui est le premier moteur conçu en interne par Maserati depuis plus de 20 ans.

McLaren : Speedtail – 402km/h

Pour cette McLaren, l’indice est dans le nom. Il s’agit donc plus de savoir à quelle vitesse la Speedtail allait atteindre son apogée que de savoir si elle serait la voiture la plus rapide de la gamme actuelle de la firme. Il s’avère que 402km/h a été considéré comme un chiffre approprié et c’est là que McLaren a fixé la limite. Oui, c’est vrai, la Speedtail est limitée à une vitesse de pointe de 402km/h, donc il y a théoriquement plus à venir.

Ce n’est pas une grande surprise quand on sait que la Speedtail possède un aérodynamisme glissant et que son groupe motopropulseur hybride essence-électrique développe une puissance totale combinée de 1 055 ch. Un autre chiffre important concernant la Speedtail est que McLaren n’en construira que 106, ce qui est un clin d’œil à la production totale de la F1 originale.

Mercedes-Benz : Mercedes-AMG GT Coupé Black Series – 325km/h

Lorsque Mercedes lance l’une de ses voitures AMG dans une série noire, vous savez que les chiffres vont être fous. C’est pourquoi l’AMG GT Coupé Black Series atteint une vitesse de pointe de 325km/h, dépassant largement les autres modèles de la gamme. Il franchit également le cap des 100km/h en 3,2 secondes pour surpasser ses frères et sœurs avec aisance.

Tout cela est possible grâce au moteur V8 biturbo de 4,0 litres réglé à 720 ch. Dans le cadre de ce processus d’amélioration, la manivelle standard a été remplacée par une manivelle à plans croisés pour permettre des régimes plus élevés et un pedigree de course. Les turbos sont également plus grands et le poids total a été réduit de 35 kg, bien que la Black Series soit équipée de série d’une cage de retournement prête pour la course.

Mini : John Cooper Works GP – 264km/h

La version GP de la Mini John Cooper Works est la Mini rapide par excellence depuis le lancement de la première en 2006. Aujourd’hui, la GP est la Mini la plus rapide et la plus puissante jamais fabriquée, avec un moteur 2,0 litres turbo de 302 ch qui lui permet d’atteindre une vitesse de pointe de 264km/h. Cela place la Mini JCW GP au même niveau que les Honda Civic Type R et Renault Megane RS 300 Trophy.

Malgré sa puissance considérable, la GP reste résolument une voiture à traction avant, mais elle n’est proposée qu’avec une boîte automatique à huit rapports. Malgré cela, elle ne pèse pas plus de 1255 kg et passe de 0 à 100km/h en 5,2 secondes.

Morgan : Plus Six – 264km/h

Avec la disparition de l’Aero 8, le porte-drapeau de la vitesse pure de Morgan est la Plus Six. Son look remonte aux années 1950, mais elle est dotée d’une technologie moderne et d’un moteur essence 3 litres biturbo à six cylindres construit par BMW. Cette unité produit 335 ch et est suffisante pour propulser le roadster britannique de 1075 kg à 267km/h en tout et pour tout.

La légèreté, la puissance du moteur et la transmission aux roues arrière permettent également à la Plus Six d’abattre le 0 à 100km/h en 4,2 secondes, ce qui n’est pas une mince affaire. Pourtant, peut-être plus que n’importe quelle autre voiture de cette liste, la Morgan est plus axée sur l’expérience que sur sa vitesse pure et simple, et c’est la réponse instantanée de l’accélérateur qui laisse une impression plus profonde et plus durable.

Nissan : GT-R Nismo – 315km/h

Nous aurions pu choisir plusieurs modèles de Nissan GT-R et ils auraient tous atteint la même vitesse maximale de 315km/h. La raison pour laquelle la Nismo est choisie est qu’elle offre un peu plus de puissance et d’accélération pour amener cette voiture de performance de référence à son niveau le plus extrême depuis son lancement en 2009.

La Nismo dispose de 600 ch grâce à son moteur V6 biturbo de 3,8 litres qui lui permet de passer de l’arrêt à 100 km/h en 2,5 secondes selon Nissan, ce qui est mieux que les 2,9 secondes du modèle standard de 550 ch. Des turbos modifiés aident la Nismo à atteindre sa puissance, ainsi qu’un aérodynamisme amélioré pour un refroidissement plus efficace du moteur.

Pagani : Huayra – 383km/h

Il est difficile de choisir l’élément le plus sensationnel de la Pagani Huayra. Cependant, la vitesse de pointe de 383km/h place certainement cette hypercar italienne à part de presque toutes ses compatriotes et des autres supercars proposées. Cette vitesse de pointe est toutefois le fruit d’un cœur allemand, grâce au moteur V12 Mercedes-AMG de 6,0 litres de la Huayra, doté de deux turbocompresseurs et développant 720 ch. Vous pouvez également choisir le modèle BC avec 19 ch supplémentaires, mais la vitesse de pointe reste la même.

D’autres détails qui fascinent à propos de la Huayra sont le passage de 0 à 100 km/h en 2,2 secondes et le fait que la voiture soit assemblée par un effectif total de 57 personnes à l’usine. Il ne s’agit pas seulement de ceux qui travaillent sur votre voiture, mais du nombre total d’employés, de sorte que le terme “personnalisé” a rarement été aussi approprié.

Porsche : 911 Turbo S – 330km/h

Il est tout à fait normal que la 911 Turbo S soit la voiture la plus rapide de la gamme Porsche. Depuis les années 1970, la Turbo représente le nec plus ultra des Porsche axées sur la route, même si des modèles plus performants sur piste ont parfois éclipsé ses performances. En l’état actuel des choses, le coupé Turbo S est capable d’atteindre les 205km/h et de passer de 0 à 100km/h en 2,7 secondes lorsque vous utilisez le pack Sport Chrono.

Comme toujours, le moteur monté à l’arrière aide la 911 à décoller et la Turbo S a besoin de cette aide pour délivrer toute la puissance de son moteur 3,7 litres à six cylindres à plat de 641 ch. Si vous préférez profiter de la Turbo S en version cabriolet, elle a la même vitesse maximale, mais le passage de 0 à 100km/h prend 0,1 seconde de plus.

Renault : Megane R.S Trophy-R 300 – 262km/h

La Renault Megane R.S Trophy-R 300 n’est pas la voiture la plus rapide que l’on puisse acheter, mais elle est la plus rapide du catalogue Renault. Elle est plus rapide d’un départ arrêté à 97km/h que la Honda, en 5,6 secondes contre 5,7 secondes pour la Honda, donc la Trophy-R est parmi les meilleures de cette catégorie.

La vitesse de pointe du Trophy-R, supérieure à celle des autres modèles de la Mégane R.S., est due à son poids plus léger et à l’accent mis sur la performance. Il s’agit d’un bolide dépouillé, doté de freins plus puissants et d’une suspension plus affûtée. Si vous allez jusqu’au bout des options, vous pouvez même avoir des roues en fibre de carbone qui réduisent le poids de 1 kg par virage.

Volkswagen : Golf R – 250km/h

La Volkswagen Golf GTI Clubsport peut sembler plus exotique que la Golf R, mais c’est cette dernière qui est la plus rapide de la gamme actuelle de VW. Elle a la même vitesse de pointe de 155km/h que la Clubsport, mais le temps de 0-100km/h de la R de 4,7 secondes comparé au sprint de 5,6 secondes de la Clubsport est ce qui en fait la meilleure de la gamme du constructeur allemand.

La R est également séduisante sur d’autres plans grâce à ses quatre roues motrices pour une superbe traction et à un moteur 2,0 litres turbo de 315 ch, soit 19 ch de plus que le modèle R de la génération précédente. Vous pouvez également commander un système d’échappement Akropovic en titane, qui n’apporte pas plus de puissance mais permet de gagner 7 kg et d’améliorer considérablement la sonorité de l’échappement par rapport à la version standard.

Volvo : S60 T8 Polestar – 180km/h

Volvo a fait tout ce qui était possible pour la S60 T8 Polestar. Son moteur à essence de 2,0 litres est suralimenté et turbocompressé et il est associé à un moteur électrique pour produire un total de 399 ch. Dans une berline compacte, cela signifierait normalement une vitesse comparable à celle d’une BMW M3, mais Volvo a limité la vitesse de pointe du T8 à 180km/h.

Ce qui place la S60 dans cette liste est son accélération de 0 à 100 km/h, qui est la plus rapide de la gamme Volvo. Utilisez la puissance hybride totale de la T8 ainsi que sa transmission intégrale et vous passerez de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes. La S60 est également capable d’une économie de carburant combinée de 134,5mpg. Pour en savoir plus sur les voitures les plus rapides fabriquées actuellement par tous les grands constructeurs automobiles, consultez le lien : https://www.rachat-voiture.fr/estimez-votre-voiture.html.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*